Poulet à l’estragon de Jackie Kennedy

(JACKIE KENNEDY’S POULET À L’ESTRAGON (TARRAGON CHICKEN), scroll down for the recipe in English…) Cette recette provient du très inspirant « The First Ladies Cook Book », livre des recettes préférées des Premières Dames des États-Unis et de leurs époux, déniché au marché aux puces de Pine Point (Maine), où j’ai passé mes vacances estivales. Même dans ce genre de commerce je suis incapable de résister à un beau livre de recettes!

De la steak and kidney pie de Mrs. Washington à la casserole de crabe et artichaut de Nancy Reagan, la variété des plats y est surprenante et ces derniers suivent vraiment l’évolution des tendances culinaires à travers les époques… Mrs. Truman avait des goûts très simples (trop simples?) en matière de cuisine, avec sa Tuna and Noodle casserole et son pain de viande. L’épouse de Franklin Roosevelt, quant à elle, aimait bien son saumon poché garni de sauce blanche aux oeufs durs hachés (une sauce qu’on a vu et qu’on voit encore au Québec, sur le pâté au saumon). Même la mode des plats à base de soupe crème en conserve  s’est rendue à la Maison Blanche, entre autre via la surprenante et peu ragoûtante Peanut Soup de Mrs. Carter, préparée avec un douteux mélange de beurre d’arachides et de soupe crème de poulet condensée…

Je me laisserais bien tenter par le pudding indien de l’épouse de Theodore Roosevelt, à base de semoule de maïs, de zeste de citron, de lait et de gingembre. Je vais fort probablement vous partager cette recette sur le blog un jour! De tous les plats du livre, je préfère nettement les goûts raffinés et très French Cuisine de Jackie Kennedy, qui appréciait entre autre le soufflé froid au chocolat et le poulet à l’estragon. Quand on pense aux années 60-70, on pense évidemment au célèbre boeuf Stroganoff, qui était lui-aussi un des plats préférés de Jacqueline et John F. Kennedy. Le Cook Book des Premières Dames est truffé d’anecdotes historiques  et c’est ce qui en fait tout son charme. On peut entre autre y lire que Madame Kennedy était en charge de toutes les activités sociales de la Maison-Blanche, son mari se contentant de goûter les vins et d’approuver les listes d’invités.

Poulet à l'Estragon de Jackie Kennedy

Poulet à l'estragon de Jackie Kennedy

INGRÉDIENTS (pour 4 personnes)

I poulet (3 livres ou 1,8 kg) entier ou coupé en 8 morceaux

30 ml (2 cuil. à soupe) de farine

Sel et poivre

Beurre (idéalement clarifié) pour la poêle (j’ai utilisé moitié huile d’olive – moitié beurre)

2 ou 3 échalotes françaises

125 ml (1/2 tasse) de vin blanc sec

125 ml (1/2 tasse) de bouillon de poulet

1 feuille de laurier

1 pincée de thym séché

2 tiges de persil

1/2 bouquet d’estragon frais (ou un petit)

250 ml (1 tasse) de crème 15 % à cuisson

60 ml (1/4 de tasse) de parmesan râpé finement

Couper le poulet en 8 morceaux ou le laisser entier (au choix). Combiner la farine, le sel et le poivre et enrober le poulet de ce mélange. Bien faire dorer la volaille de tous les cotés (dans un peu de beurre) dans une grande cocotte allant au four (j’ai pris un grand Creuset rond). Couper les échalotes très finement et les déposer sur le poulet. Laisser mijoter quelques minutes avant d’ajouter le vin, le bouillon et les herbes à la cocotte. Garder quelques tiges d’estragon pour en garnir le poulet après cuisson. Couvrir et laisser mijoter pendant 25 minutes si le poulet est en morceaux, et environ 45 minutes pour un poulet entier, en tournant fréquemment. Quand le poulet est cuit et tendre, le déposer dans une assiette.

Pour préparer la sauce: Dans la cocotte, ajouter la crème et le parmesan aux jus de cuisson. Laisser mijoter jusqu’à épaississement. Filtrer la sauce au tamis et la verser sur le poulet. Garnir de feuilles d’estragon hachées ou entières.

NB: Vous pouvez garder ou retirer la peau du poulet, selon votre préférence. 

Bon appétit!

Recette traduite et adaptée du livre « The First Ladies Cook Book, Parents Magazine Entreprises, 1982.

cropped-cc_fond_transparent_v2.pnghttp://www.catherinecuisine.com

L’estragon est une herbe que je cuisine trop peu souvent. Son puissant arôme anisé est vraiment délicieux avec le poulet et le saumon. J’ai grandi au persil frisé dans les années 70, pour ensuite découvrir le basilic à l’adolescence et apprivoiser la coriandre dans la jeune vingtaine. L’estragon sera-t-il l’herbe de ma quarantaine? En tout cas, j’ai vraiment envie de l’utiliser plus souvent dans ma cuisine…

Poulet à l'Estragon de Jackie Kennedy

JACKIE KENNEDY’S POULET À L’ESTRAGON (TARRAGON CHICKEN)

Photo tirée du livre The First Ladies Cook Book. Quelques-unes des recettes préférées des Kennedy. Ce soufflé au chocolat est spectaculaire!  / Picture from The First Ladies Cook Book... Some of the Kennedys favorite recipes. This chocolate soufflé is spectacular!

Photo tirée du livre The First Ladies Cook Book. Quelques-unes des recettes préférées des Kennedy, avec le poulet à l’estragon au centre. Le soufflé au chocolat est spectaculaire! / Picture from The First Ladies Cook Book: Poulet à l’estragon and some of the Kennedys favorite recipes. This chocolate soufflé is spectacular!

This recipe comes from The First Ladies Cook Book, Favorite recipes of all the Presidents of the United States, a 1982 cook book I found at a flea market in Pine Point (Maine), while vacationing this summer… Even in a flea market or antique shop, I cannot control myself and I have to buy at least one recipe book!

Poulet à l'Estragon de Jackie Kennedy

From Mrs. Washington’s Steak and Kidney Pie to Nancy Reagan’s Crab-Artichoke Casserole, the book includes a great variety of dishes, and these illustrate very well the different culinary trends over time… Mr. and Mrs. Truman enjoyed very simple things such as meat loaf and tuna noodle casserole. The weirdest recipe in the book is definitely Mrs. Carter’s Peanut Soup, combining creamy peanut butter and condensed cream of chicken soup. How strange!

I would love to try Edith Roosevelt’s Indian Pudding: a wonderful combination of corn meal, milk, lemon zest, raisins and ginger (among other things), baked in a slow oven.  It might be on the blog one day! My favorite recipes in the book are definitely Jackie Kennedy’s classic and elegant French dishes, such as Poulet à l’Estragon and Soufflé Froid au Chocolat. Beef Stroganoff, one of the 60’s and 70’s emblematic dishes,  was apparently enjoyed by Jacqueline and her husband.

INGREDIENTS (for 4 servings)

I chicken (3 lb or 1,8 kg)

30 ml (2 Tbsp) flour

Salt and pepper

Butter (ideally clarified) for sauteing (I used half olive oil – half butter)

2 or 3 shallots

125 ml (1/2 cup) dry white wine

125 ml (1/2 cup) chicken stock

1 bay leaf

1 pinch dry thyme

2 stems parsley

1/2 bunch (or 1 small) fresh tarragon

250 ml (1 cup) 15% cooking cream

60 ml (1/4 cup) grated Parmesan

Cut chicken into 8 pieces or leave whole. Combine flour, salt and pepper. Coat chicken with flour mixture. In a large overproof  saucepan or Dutch oven, brown on all sides in hot butter.Cut shallots very fine and spread over the chicken. Simmer for a few minutes. Add wine, stock, and the bouquet of herbs, saving some tarragon to garnish the chicken later on. Cover and simmer cut up chicken for 25 minutes or until tender. Simmer the whole chicken 45 minutes, turning frequently. When chicken is tender, remove and keep hot.

For the sauce: To the pan juices, add cream and cheese. Simmer gently until sauce thickens. Strain sauce over chicken. Garnish with chopped (or whole) tarragon leaves.

NB: You can either remove or keep the chicken skin, to your choice. 

Bon appétit!

This recipe is adapted from « The First Ladies Cook Book », Parents Magazine Entreprises, 1982.

cropped-cc_fond_transparent_v2.pnghttp://www.catherinecuisine.com

L'estragon est une herbe que je cuisine trop peu souvent. Son puissant arôme anisé est vraiment délicieux avec le poulet. J'ai grandi au persil frisé dans les années 70, pour ensuite découvrir le basilic à l'adolescence et apprivoiser la coriandre dans la jeune vingtaine. L'estragon sera-t-il l'herbe de ma quarantaine? En tout cas, j'ai vraiment envie de l'utiliser plus souvent dans ma cuisine... 

Extrait du livre The First Ladies Cook Book : les Kennedys appréciaient beaucoup la cuisine française et ses classiques, comme le démontre le menu d’une réception à la Maison Blanche, 1962/ From The First Ladies Cook Book: the Kennedys really appreciated classic French Cuisine, as shown on the above menu from a 1962 dinner at the White House.

Publicités

19 réponses

    • Et ben c’est la même chose pour moi! Plutôt c’était… On dirait que c’est une herbe oubliée par les « tendances » mais c’est tellement bon! Je sais pas dans quoi ma mère en mettait, mais l’estragon me rappelle mon enfance 🙂

  1. How funny, to imagine the menu at the White House to be more French than that at the Elysée Palace… And I am wondering how she was able to stay so thin with the amounts of creamy sauce on that picture 😉

Vos commentaires sont les bienvenus - please leave a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s